(c) Nat Urazmetova

« Définitivement un des stylistes contemporains de guitare les plus en pointe au Royaume-Uni, et dans le monde » – Steve Barker, WIRE

« Un des guitaristes solo les plus intéressants au Royaume-Uni » – John Mulvey, UNCUT

« Aussi magnifique que le Fully Qualified Survivor de Michael Chapman, le meilleur de John Fahey et John Martyn, et les lignes les plus méditatives que Richard Thompson aie pu écrire ». – Jedd Beaudoin, POPMATTERS

Fatima's Hand • Hood Faire, 2015

Dean McPhee est un guitariste électrique britannique qui a développé en autodidacte une pratique fort personnelle de sa Telecaster au fil d’années d’improvisation et d’expérimentation.
John Mulvey d’Uncut Magazine dit de lui qu’il est « aujourd’hui l’un des guitaristes solo les plus intéressants du Royaume-Uni ».
Il déploie lentement des lignes mélodiques de picking fluide tout en faisant appel au bourdon et aux effets d’échos. Ses instrumentations l’entraînent tant vers le British folk que vers la musique cosmique, le post rock, et parfois le blues d’Afrique de l’Ouest et le jazz modal.
Son troisième album « Four Stones » sera publié en novembre 2017 par un label dont il est le cofondateur, Hood Faire.

Dean a parcouru en tournée le Royaume-Uni avec Thurston Moore, Michael Chapman ou encore Wolf People, et a partagé l’affiche au fil des années avec Acid Mothers Temple, Lichens, James Blackshaw, Emeralds, Eric Chenaux, Josh T Pearson, The Magic Band, Sharon Van Etten, Michael Hurley, Josephine Foster, Meg Baird, Bohren and der Club of Gore et Charalambides…