Durant un voyage à l’aveuglette aux confins de l’Europe, Samana a finalement surgi au cœur d’une forêt d’Autriche qui entoure le lac Achensee, dont le point culminant est à 2 500m au-dessus du niveau de la mer.

Terme ancien issu de la langue sanskrit, Samana a pour signification « paix », « souffle vital », et traduit l’abandon des conventions et obligations sociales dans l’idée d’atteindre une routine de vie en accord avec les voies de la nature.

Samana est devenu au cours de ce périple le duo formé par les artistes pluridisciplinaires Rebecca Rose Harris et Franklin Mockett.

Franklin mène l’instrumentation, l’enregistrement et la production, tandis que Rebecca imagine l’art visuel et conceptuel, les paroles et les vidéos.

Le processus de création musicale qui aboutit à l’enregistrement est d’une importance primordiale pour tous deux; les artefacts sont composés dans une salle sombre et un studio d’enregistrement analogique caché dans les montagnes galloises.

Samana ouvre une voie de passage immédiate vers l’essence intérieure, à travers l’écorce corporelle, avec un fil directeur de poésie franche, d’honnêteté émotionnelle et de sincère abandon.

Toutes les chansons possèdent leur charge et signification propres, et sont écrites à partir de l’interprétation des rêves, de rituels philosophiques anciens, d’expériences personnelles de l’amour, du deuil et de la mort.

A travers l’appréciation rare et authentique de ces dichotomies, la musique émerge comme un enchantement pour entraîner l’auditeur dans des sphères dissociées et inconnues.